Les quatres saisons de Tokyo

Le printemps avec les cerisiers en floraison

Il y a beaucoup de festivals de Ume (prunes japonaises) tels que celui du lieu saint de yushima Tenmangu en février et celui à Yoshino Baigo à ohme en mars.

Vers la fin mars, les cerisiers aussi appelés Salura commencent à fleurir un peu partout et de nombreux lieux sont connus et visité pour leur beauté, on citera notamment les douves de Chidorigafuchi ou encore la rivière de Sumidagawa.

sakura-tokyo

En avril arrive la saison des cerisiers en fleurs de Chidorigafuchi, la fête des cerisiers est organisée sous le nom de Sakura Matsuri partout dans la capitale et principalement au parc Ueno.

C’est le moment idéal pour voyager et pour les amoureux du Japon.

L’été avec les feux d’artifice

Au début du mois de juillet, il y a de nombreux marchés de volubilis dans différents coins de la ville notamment à Iriya.

Vers la fin juillet – début août, les feux d’artifice éclairent la capitale, entre autres à la rivière de Sumidagawa et à la baie de Tokyo où l’événement est devenu incontournable.

Le carnaval de samba à Asakusa viendra clore la saison chaude à la fin du mois d’août où quelques danseuses brésiliennes seront présentes pour égayer davantage cette fête estivale.

L’automne avec le rougeoiement des feuilles

À la fin du mois de septembre s’offre son festival à ikebukuro avec « Fukuro Matsuri » où il y aura de la danse, de la musique, mais aussi des défilés de grands mikoshis.

défilés-mikoshis-japon

défilés de grands mikoshis

Au cours du mois d’octobre au temple Ikegami-honmonji se trouve une centaine de lanternes de décoration, appelées « manto » à l’occasion des rites « Oeshiki ».

Au niveau du mois de novembre, le marché de « Tori no ichi » ouvert dans différents lieux chaque jour du « Tori » (Coq) suivant l’ancien calendrier lunaire, c’est l’occasion pour vous d’y acheter des râteaux de bambou décoratifs (ceux-ci sont des symboles qui apporteraient bonheur et prospérité surtout pour le commerce.

L’hiver avec les vues de nuit illuminées

Les rues du quartier Roppongi sont illuminées de lumières.

Le 14 décembre jour de l’histoire de « Gishi-sai » célèbre les 47 samouraïs faisant partie de la résidence du seigneur Kira.

Au début du mois de janvier pour les fêtes du Nouvel An, il est recommandé d’aller au Premier grand Tournoi de Sumo appelé Hatsubasho au stade Kokugikan à Ginza.

En février a lieux le marathon de Tokyo avec plus de 35 000 coureurs sillonnant les parties centrales de la capitale de Tokyo.

– Article ami –

Retrouvez deux de mes articles préférés :

http://www.voyager-seule.com/partir-seule-a-madagascar/

http://www.voyager-seule.com/le-retour-a-londres/

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Les quatres saisons de Tokyo, 5.0 out of 5 based on 1 rating

3 commentaires

  • Salut,
    En fin d’année il y a aussi la possibilité, rare, d’entrer 2 fois dans le palais impérial à Tokyo !
    – Le 23 Décembre pour l’anniversaire de l’empereur.
    – Le 2 Janvier pour les vœux de l’empereur.
    Pour mes détails de cette visite, une recherche google « kunaicho event » fonctionne bien 😉

    Etant au Japon actuellement, je vais tenter de voir les illuminations à Roppongi, Merci !

  • Mélissa dit :

    Tu me rappelles qu’un jour, moi aussi j’irai me promener sous une allée de cerisiers en fleurs, ou un petit vent léger fera flotter mes cheveux et tourbillonner les pétales comme dans les meilleurs mangas! ;D

  • Mention spécial pour le printemps avec les cerisiers en fleur. J’ai prévu d’y aller pour 2013, je penses que ça doit vraiment être quelque chose d’exceptionnel. D’un côté, le rougeoiement des feuilles doit aussi être quelque chose de pas mal.

    Qu’entends tu par vue de nuit illuminé? Décoration de noël? Ciel étoilé?

Leave a Comment