Voyager seul à Athènes

Partir seul en Grèce :

J’avais une furieuse envie de m’évader, de laisser tout tomber et de partir à la découverte d’un pays où le soleil brille.

 

Acropole-dAthènesAcropole-dAthènes

 

Tout naturellement je me suis tourné vers la Grèce. Nombreux sont mes amis qui sont déjà allés passer du bon temps dans le pays des philosophes et quand j’ai parlé de mon envie de voyage j’ai été obligé de leur expliquer que je voulais partir seul.

Pas question de m’encombrer d’amis qui préfèrent passer toutes les vacances sur la plage.

Je voulais garder ma liberté et m’imprégner à ma façon de l’histoire et de la culture grecque.

J’ai donc cherché l’endroit en Grèce où il y a le plus de sites historiques et culturels à visiter. Mon billet d’avion fut donc réservé pour Athènes.

Une fois arrivé sur place, première bonne surprise, la température, douce et agréable sans être étouffante.

Je récupère mon sac et je me dirige d’emblée vers ma première visite : l’Acropole d’Athènes.

Impossible de passer par cette ville sans aller admirer l’ancienne forteresse, le Parthénon, le temple d’Athéna et le théâtre de Dionysos.

 

athenes_theatre_dionysosthéâtre de Dionysos

 

Il m’a fallu un peu de temps pour y arriver, mais franchement, j’ai oublié mes courbatures aux mollets au premier coup d’œil. Il n’y a qu’un seul mot pour désigner tout ça : sublime!

 

Les beautés d’Athènes

 

J’ai passé les jours suivants à arpenter la ville, à déguster des plats typiques et à discuter avec les locaux.

Ils sont tellement passionnés par leur propre Histoire que j’ai décidé d’aller faire un tour au Musée archéologique national d’Athènes pour comprendre un peu mieux de quoi tout le monde est si fier.

 

Musée-archéologique-national-dAthènesMusée archéologique national d’Athènes

 

Rien que l’extérieur du musée est à couper le souffle, il a été construit en 1860 et son architecture entre en parfaite harmonie avec tout le reste de la ville, il est simplement majestueux. Que dire des merveilles qui se trouvent à l’intérieur. Au fil des salles d’exposition, je me suis surpris à rêver, comme quand j’étais enfant, de devenir un archéologue.

Juste avant de partir je me suis fait un petit plaisir et je me suis rendu dans le quartier des puces. Là-bas impossible d’utiliser l’anglais, c’est très mal vu, mais avec mes quelques mots de grec et la bienveillance des marchands sur place je me suis prêté au jeu du marchandage et je suis reparti avec des souvenirs merveilleux dans mes valises et dans ma mémoire.

  – Article ami Didier –

 

Retrouvez un de mes voyages :

http://www.voyager-seule.com/voyager-seule-a-londres/

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (1 vote cast)
Voyager seul à Athènes, 4.0 out of 5 based on 1 rating

7 commentaires

Leave a Comment