Voyager seule à Edimbourg

Partir seule en écosse

 

Alors que j’ai toujours été attiré par l’Écosse, impossible de convaincre mes amies de m’accompagner. En fin de compte j’ai décidée que c’était mieux comme ça et je suis partie en solo. L’organisation du voyage a été très simple, j’ai jeté un coup d’œil sur Internet puis j’ai contactée les offices de tourisme des endroits qui me tentaient. Il ne m’est plus resté qu’à faire mon sac et à sauter dans un avion direction l’Écosse.

Ma découverte du pays de William Wallace a été à la hauteur des espérances. J’ai bien évidemment parcours les landes écossaises avec juste mon sac sur le dos et un bâton de marche.

La lande à perte de vue, voilà un spectacle qu’il faut absolument voir une fois dans sa vie…

 

chateaux-hantes-landes-ecossaises

Un château hanté dans les landes écossaises

 

L’avantage principal de voyager en solo est qu’on est libre de tout. Je m’étais préparée un plan de route mais une fois sur place je n’ai pas cessé de partir dans tous les sens. Je me baladais dans les villes et les résidents me conseillaient telle ou telle visite dont je n’avais même pas entendu parler.

À chaque fois je me suis félicité d’avoir suivi leurs conseils plutôt que mon plan, même cela a été prévu un peu à la voyage de dernière minute.

 

La belle ville d’Edimbourg

Quand je suis arrivé à Édimbourg, la ville m’a agréablement surpris. Les habitants des campagnes écossaises m’ont dépeint un portrait très gris d’Édimbourg mais quand je suis arrivé sur place j’ai découvert bien autre chose.

On m’a conseillé de suivre le circuit de l’Athènes du Nord. En fait c’était sûrement la meilleure idée du moment.

Ce circuit conduit les touristes à tous les points essentiels de la ville culturellement parlant. J’ai par exemple pu m’ébahir devant l’architecture classique du nouveau Édimbourg ou le National Monument et la Royal Scottish Academy, chose que je n’aurai jamais faite de moi-même.

royal_scottish_academy

Royal Scottish Academy

 

Le samedi je me suis rendu à Castle Terrace pour faire un tour au Farmers’ Market. J’ai trouvé là-bas de tout , vraiment de tout.

J’ai pu faire quelques emplettes à des tarifs très intéressants et je suis reparti avec beaucoup de souvenirs typiquement écossais comme du sanglier au chocolat par exemple.

J’ai terminé par le marché de Leith où j’ai découvert des antiquités sublimes et quelques livres dont je ne me séparerais plus jamais.

J’ai aussi eu l’occasion d’entendre l’histoire sur Le Loch Ness par des locaux ou j’ai pu hébergé durant mon voyage en Ecosse, c’est un lac situé dans les Highlands (Écosse), au sud-ouest de la ville d’Inverness ou vivrait le monstre du Loch Ness : un animal aquatique supposé vivre dans le Loch Ness.

L’Ecosse possède son lot de légendes sinistres autour des châteaux et le château de Glamis, dans l’Angus, a même la réputation d’être le château le plus hanté de toute l’Écosse.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 0.0/5 (0 votes cast)

4 commentaires

Leave a Comment