Voyager seule à Moscou

Partir seule en Russie

La Russie est un pays qui m’a toujours beaucoup attiré, mais je n’avais pas vraiment envie de partager cette aventure avec mes proches par soucis de liberté mais aussi de facilité d’organisation.

Organiser un voyage seule est bien plus amusant, on découvre ce que l’on veut et à son rythme en plus. Pour l’organisation de mon voyage, j’ai contacté un certain nombre d’offices du tourisme, heureusement ils parlent anglais et certains parlent même français.

J’ai donc planifié quelques activités et je me suis laissé pas mal de temps libre pour découvrir des choses non planifiées.

J’ai ensuite réservé mon billet d’avion à la dernière minute et je me suis envolé jusqu’au pays des Tsars.

place-rouge-moscou

Place Rouge à Moscou

J’ai commencé mon périple à Moscou avec la Place Rouge. L’ambiance est vraiment spéciale, on est véritablement émerveillé par tous les bâtiments qui l’entourent. Chose qui m’a le plus marqué, la Place Rouge n’est pas plate loin de là, on y accède par deux rues très pentues mais ça vaut la peine c’est sûr et certain.

Je suis aussi passé devant le mausolée de Lénine dont la statue impressionne encore beaucoup. Tout le long de la place il y a un centre commercial qui s’illumine de mille feux dès que la nuit tombe, c’est à ne pas rater on se croirait, à Noël.

Après la Place Rouge, j’ai décidé d’aller faire un tour en ville et je suis tombé sur un endroit absolument extraordinaire le VdnX. Ce parc était au départ le parc d’expositions à la gloire de l’Union soviétique aujourd’hui il a été transformé en parc tout court et les maisons ont été réhabilitées pour en faire des boutiques ou des restaurants.

VdnX-moscou

J’ai profité de mon repas pour questionner les personnes aux tables voisines qui m’ont expliqué que ce parc regorge de merveilles, parfois cachées. J’ai donc repris ma visite et j’ai pu admirer deux fontaines sublimes, deux avions et une fusée. Rien que pour ça, ça valait le coup de venir en Russie.

Sur les conseils de mes nouveaux amis russes, je me suis ensuite arrangé pour pouvoir assister à une représentation du cirque Nikouline qui est à Moscou depuis 1880. Moi qui aime déjà le cirque, les performances des artistes m’ont littéralement scotché à mon siège.

Entre féerie et performance physique, je n’ai pas vu le temps passer et quand ils ont rallumé la lumière j’avais bien envie de crier « Encore ! Encore! »

  – Article amie Jessica –

et sinon deux de mes articles :

www.voyager-seule.com/voyager-seul-a-athenes

www.voyager-seule.com/et-pourquoi-pas-un-voyage-prive

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
Voyager seule à Moscou, 5.0 out of 5 based on 1 rating

4 commentaires

Leave a Comment